Groupe Rodin : comment les français voient-ils l’épargne et l’assurance vie

Groupe Rodin : comment les français voient-ils l’épargne et l’assurance vie

August 3, 2018 Business Juridique 0

Depuis de nombreuses années les français sont les champions de l’épargne et de l’assurance-vie. Cependant, les taux de rendement actuels sont en baisse. Pourtant les français ne semblent pas arrêter d’épargner, ils privilégient juste la sécurité aux rendements plus élevés. C’est notamment ce que montre un sondage réalisé par Ipsos en collaboration avec la Fédération Française de l’Assurance (FFA). L’enquête a été menée auprès de 1009 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus en février 2017.

Néanmoins, avant de se lancer dans des projets d’épargne, de prévoyance ou d’assurance-vie, il est chaudement recommandé de faire appel à une société spécialisée dans ce genre d’opération comme Groupe Rodin.

Les français et l’épargne

Comme dit en introduction, la faiblesse des taux n’a pas découragé les français à épargner. Les six derniers mois avant l’enquête, 56% des personnes interrogées ont mis de l’argent de côté. De ce fait, ils restent toujours les rois de l’épargne. Il est aussi intéressant de noter que le fait de mettre de l’argent de côté n’est pas réservé qu’aux classes les plus élevées. En effet, 55% des CSP- (catégorie socioprofessionnelle moins) et 46% des personnes dont les revenus sont inférieurs à 2000 euros par mois ont épargné une partie de leur salaire. De plus, 61% des personnes interrogées envisagent de mettre de l’argent de côté dans les mois qui viennent. C’est la même chose pour une grande partie de la population française : 78 % des cadres mais aussi 74 % des professions intermédiaires, 57 % des employés, 55 % des ouvriers et 51 % des retraités. Au vu de ces chiffres, il est indéniable que l’épargne connaît beaucoup de succès en France.

Cependant, il est important de nuancer que la majorité des français privilégie la sécurité, même si une partie se dit prête à faire des placements légèrement plus risqués, notamment ceux qui détiennent une assurance-vie. De ce fait, 72% des français recherchent prioritairement la sécurité et le risque zéro pour leurs économies quitte à obtenir un rendement un peu moins élevé. Mais, ils sont tout de même 26% à penser envisager un placement plus risqué pour un rendement supérieur. Cette tendance est plus marquée chez les catégories de personnes avec un revenu supérieur à la moyenne et chez les personnes qui ont une assurance-vie.

Les français ont une très bonne image de l’assurance-vie

Le succès de l’assurance-vie n’est pas dû au hasard. En effet, les français préfèrent ce support pour plusieurs raisons. Pour 40% d’entre eux, l’assurance-vie constitue une sécurité. Ensuite, pour 34% des épargnants c’est la disponibilité de cette prestation qui est un avantage majeur. Pour finir, seulement 16% d’entre eux citent le rendement comme objectif prioritaire.

D’un autre côté, les français indiquent de nombreux atouts de l’assurance-vie. Pour une grande majorité d’entre eux, cette prestation permet de transmettre son patrimoine dans de bonnes conditions (73%), offre des garanties face aux incertitudes de la vie (67%), est un moyen fiable et sûr d’épargner (65%) et inspire confiance (62%). De plus, pour 61% des français, elle est un support intéressant car elle est peu taxée sur le long terme. Cette idée est encore plus répandue chez les détenteurs d’une assurance-vie (75%).

Une petite majorité des français détiennent un contrat d’assurance-vie (53%). Cette détention est répartie dans toutes les classes d’âges de la population : 48 % des moins de 35 ans, 51 % des 35-59 ans et 62 % des 60 ans et plus. De plus, elle est aussi répartie dans toutes les catégories : 44 % des ouvriers, 46 % des employés, 48 % des artisans, des commerçants et des chefs d’entreprise, 53 % des professions intermédiaires, 61 % des cadres et 61 % des retraités.

Comme dit plus haut, les français sont très attachés aux avantages fiscaux de l’assurance-vie. En effet, ils sont en majorité prêts à accepter une hausse des taxes sur certains éléments du patrimoine mais refusent que l’épargne soit impactée. De ce fait, il y a seulement 8% des personnes interrogées qui pensent qu’il faut augmenter les taxes sur l’assurance-vie et 4% sur les livrets d’épargne. D’ailleurs, si les taxes devaient augmenter, une grande majorité des sondés indiquent qu’ils se détourneraient de ce contrat en épargnant moins (66%) ou plus du tout (30%).

Cette enquête permet de bien comprendre l’intérêt que les Français portent à l’épargne et à l’assurance-vie. Néanmoins, avant de se lancer dans ce type de projet, il est conseillé de faire appel à des sociétés spécialisées dans ce type de prestation comme Groupe Rodin.

Groupe Rodin, le spécialiste de l’épargne

Que ce soit pour épargner, préparer sa retraite et se protéger contre les aléas de la vie, il est vivement conseillé de demander l’aide de professionnels. C’est notamment le rôle de Groupe Rodin, un cabinet de courtage leader dans le secteur de l’épargne, de l’assurance-vie, de la retraite et de la prévoyance.

Afin de proposer des services de qualité, l’agence possède des partenaires de renom comme SwissLife, Generali, Aviva et Optimum. Bien sûr, cette qualité de prestation est aussi garantie par la société elle-même qui met un point d’honneur à satisfaire pleinement ses clients. Pour ce faire, elle procède à un examen détaillé de la situation patrimoniale du particulier. Ensuite, les équipes de professionnels indépendants du groupe sont à l’écoute du moindre besoin du client pour garantir un accompagnement personnalisé.

Le cabinet de courtage, expert de l’épargne et de l’optimisation fiscale, propose plusieurs solutions à ses clients. Le premier produit permet de préparer sa retraite en toute sécurité avec la loi MADELIN et le PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire). Le second est l’assurance-vie qui, comme dit précédemment, est le placement préféré des français. Et le troisième produit est la prévoyance qui donne l’opportunité aux clients de se prémunir face aux aléas de la vie quotidienne liés à la personne, aussi bien au niveau professionnel que personnel. Pour finir, il est nécessaire de signaler que la société peut faire des devis et des simulations pour les clients.