Isowatt : la revente totale

Isowatt : la revente totale

November 19, 2017 Energies renouvelables 0
isowatt

Isowatt

A la recherche de nouvelles solutions énergétiques pour des raisons économiques ou environnementales les foyers se tournent résolument vers le les énergies renouvelables  pour ne plus dépendre des énergies fossiles et nucléaires fournies par le réseau, dont le prix ne cesse par ailleurs d’augmenter. Parmi ces énergies,  une des plus prisée est sans conteste l’énergie solaire qui permet grâce aux cellules photovoltaïques des panneaux solaires de transformer le rayonnement du soleil électricité pour une consommation domestique (alimentation électrique de l’habitation, production d’eau chaude sanitaire, chauffage) mais permet aussi de revendre le surplus de la production au réseau voire la totalité pour ceux qui optent pour la revente totale. Isowatt offre divers solutions en ce sens.

La revente totale

isowatt

Il s’agit donc de revendre la totalité de sa propre production d’électricité au réseau EDF ou à un réseau de distribution locale. Ce procédé permet de générer des rentrées financières non négligeables en dépit de l’augmentation continue du prix de l’électricité, qu’il vous faudra acheter pour sa propre consommation n’étant plus auto consommateur mais revendeur. Il s’agira donc pour le consommateur de bien estimer les coûts et les avantages financiers avant de prendre une décision. Car en effet, cette option a un coût, plus élevé que la production en autoconsommation seule ou combinée à la revente partielle.
Il faudra en effet investir dans divers dispositifs, outre les panneaux photovoltaïques pour la production d’électricité, outre l’onduleur qui va transformer l’électricité basse tension en 230 Volts exploitables par les appareils ménagers et le réseau, un compteur pour le comptage de la production et un deuxième compteur pour le comptage de la production.
Il faudra en outre passer un contrat avec ERDF pour la pose des compteurs supplémentaires et un contrat avec EDF Obligation d’achat pour la revente de la totalité de la production électrique.
Avec ce dernier, EDF s’engage pour une durée de 20 ans à racheter l’électricité au prix fixé par la Commission de régulation de l’énergie (CRE).
Suite à la nouvelle réglementation de mai 2017, ce montant est de  0.22 450 € par kWc pour une installation inférieure ou égale à 3 kilowatts-crête (kWc) en IAB, ce qui est généralement l’installation que préconise Isowatt pour une installation chez un particulier. Néanmoins, en fonction de la situation géographique et de l’exposition des panneaux photovoltaïques, des installations plus grandes peuvent être envisagées afin de rentabiliser  encore mieux le rayonnement solaire ce qui explique par ailleurs que environ  50 % de la production photovoltaïque de l’Hexagone  provient de régions qui connaissent un fort taux d’ensoleillement, telles les régions  PACA, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées et Aquitaine. Idéalement  la toiture devrait être orientée plein sud et disposer d’une inclinaison de 30°, cette exposition optimale des panneaux photovoltaïques aux rayons solaires peut inciter le producteur particulier à se tourner vers une installation plus grande et plus performante d’une puissance comprise entre 3 et 9 kWc en IAB.
Dans tous les cas de figure, le prix de revente de la production est 1,5 fois plus élevé que le prix auquel  consommateur achète son électricité au réseau.