La discipline du Laser Run ne cesse de grandir

La discipline du Laser Run ne cesse de grandir

March 4, 2019 Sport 0

Le Laser Run est un sport résolument moderne. Il allie la course à pied et le tir au pistolet laser. Alexandre Dallenbach, pentathlète franco-suisse adepte de cette discipline, nous parle de l’essor de ce sport à travers les nombreuses compétitions qui lui seront réservées en 2019.

Du Cap à Tbilissi, de Panama à Pékin, les préparatifs se poursuivent aux quatre coins du monde pour le 3ème Global Laser Run City Tour qui se tiendra du 8 mars au 8 décembre 2019. Avec un calendrier véritablement mondial et un nombre croissant de passionnés de tous âges et de tous milieux sociaux, le phénomène de ce sport devrait connaître son année 2019 la plus réussie à ce jour.

En 2017 et 2018, le circuit s’est rendu sur les cinq continents, dans plus de 60 pays et dans plus de 100 villes. En 2019, 100 autres villes ont été sélectionnées et ont eu la chance d’accueillir leur propre édition de l’événement populaire du Global Laser Run City Tour et de la Tournée nationale de Biathle/Triathle. D’ailleurs, la compétition passera par la ville de Perpignan en France le 14 avril prochain. Cet événement contribue ainsi à fournir un point d’entrée aux sports de l’UIPM (Union internationale de pentathlon moderne) pour les personnes de tout âge venant du monde entier.

En dehors du GLRCT, le sport aura plusieurs occasions uniques de confirmer son profil mondial en 2019.

De nombreuses compétitions en perspective

En septembre, les Championnats du monde de Laser Run de l’UIPM seront intégrés pour la première fois aux Championnats du monde de pentathlon à l’île Margaret, à Budapest en Hongrie, et la discipline est au programme des premiers World Urban Games.

La pyramide des sports de développement de l’UIPM a pour but d’accroître les taux de participation du bas vers le haut, offrant ainsi à tous les athlètes une voie potentielle vers le sport olympique du pentathlon. Et le Laser Run n’est pas le seul à la veille d’une année passionnante.

Il y aura également une première édition du nouveau Biathle/Triathle National Tour, qui débutera en juin 2019 et visitera huit villes avant les Championnats du monde de biathlon/triathlon de l’UIPM à St Petersburg, en Floride aux Etats-Unis en octobre.

De plus, tous ces sports seront pour la première fois au programme des 30ème Jeux d’Asie du Sud-Est aux Philippines.

Les mots du président de l’UIPM

Le président de l’UIPM, M. Klaus Schormann, a déclaré : « Au nom de notre communauté mondiale du pentathlon, je suis fier de dire que nous faisons de grands progrès dans le développement de nos sports non olympiques. »

« Le Laser Run, le biathlon et le triathlon ont créé de nouvelles possibilités pour notre mouvement et ce sera merveilleux de voir tant de personnes d’origines, de sexes, d’âges et de religions différents participer ensemble en 2019. »

Viacheslav Malishev, membre du Conseil exécutif de l’UIPM pour le développement, a ajouté : « Nous attendons tous avec impatience la troisième tournée mondiale de l’UIPM en ville et la première tournée nationale de triathlon de biathlon en 2019. »

« Le GLRCT a changé le paysage de notre sport pour toujours, avec plus de 100 villes à travers le monde qui ont déjà introduit le sport populaire et accessible du Laser Run dans de nouvelles communautés urbaines et qui aident à accroître notre base de participation mondiale. »

« Le biathlon et le triathlon sont des sports de développement qui donnent aux athlètes en herbe une voie claire vers le tétrathlon et notre sport olympique, le pentathlon. Le BTNT aidera ces sports à se développer et à accélérer le rythme du programme de développement de l’UIPM. »

« Qu’ils participent pour la première fois aux sports de l’UIPM ou qu’ils visent une médaille à l’un des Championnats du monde de l’UIPM, je souhaite à tous nos athlètes à travers le monde le meilleur pour 2019. »

Le président de l’UIPM, M. Klaus Schormann, a terminé : « Les compétitions de l’UIPM ne se déroulent pas seulement dans les stades et les parcs, elles peuvent aussi avoir lieu sur les plages et dans les villes. Nous nous adressons aux gens plutôt que de leur demander de venir à nous. »

De son côté, Alexandre Dallenbach voit d’un bon œil toutes ces initiatives car le Laser Run peut représenter une porte d’entrée vers le pentathlon moderne.