L’autoconsommation connaît un développement exponentiel

L’autoconsommation connaît un développement exponentiel

April 15, 2019 Energies renouvelables 0
Panneau solaire

La filière photovoltaïque et l’autoconsommation en France a connu un développement exponentiel au cours de l’année 2018. A travers tout le pays, des professionnels et des particuliers se sont regroupés pour innover et financer des projets de production d’énergie solaire, avec la volonté d’insérer leurs régions dans la transition écologique. Au cours de cet article, nous verrons, avec Sibel Energie, le développement du solaire en France.

Un aperçu sur le solaire en France

Les installations photovoltaïques ne cessent de croître, de forts indicateurs envoyés par EDF et l’État prouvent que la France veut faire du solaire la pierre angulaire de sa stratégie de la transition énergétique. La nouvelle PPE, pour sa part, a fixé des objectifs élevés pour le photovoltaïque, en proposant d’installer 2,3 GW, chaque année jusqu’à 2028. D’ailleurs, l’histoire du photovoltaïque dans l’Hexagone, au cours de la dernière décennie, se divise en trois périodes.

Premièrement, le début de 2010, qui a été marqué par la volonté d’encourager cette énergie, plus particulièrement sur les toitures des habitations individuelles.
Ensuite, l’année 2011 a permis de raccorder 1,83 GW de puissance photovoltaïque au réseau électrique.
Jusqu’à 2016, qui a connu une chute considérable au niveau des installations. Après le lancement de la loi de Transition Ecologique, les installations se sont relancées à nouveau en 2017, pour atteindre 700 MW sur les trois premiers trimestres de l’année 2018.
Enfin, fin septembre 2018, 33.000 installations en autoconsommation étaient installées, soit une puissance globale de 146 MW. Ce qui laisse espérer des installations annuelles dépassant le GW.

Bouches-du-Rhône, championne de France du solaire

L’évolution du parc solaire affiche un volume important d’installations photovoltaïques notamment en autoconsommation, spécificité qui connaît actuellement un développement exponentiel.

Quant à la répartition géographique, trois régions ont pu enregistrer une croissance supérieure à 20 % sur la période allant de fin septembre 2017 jusqu’à fin septembre 2018. Ces régions sont les suivantes : Nouvelle Aquitaine, Bourgogne Franche Comté et Provence-Alpes-Côte-d’Azur, et plus particulièrement les Bouches-du-Rhône. Pour insérer leur région dans la transition énergétique, les habitants de Ventabren (Bouches-du-Rhône) ont décidé de mobiliser leurs efforts et se lancer dans projet ambitieux consistant à rendre leur commune indépendante énergétiquement, en lui permettant de produire l’énergie qu’elle consomme.

Bien que cette idée ait été lancée et soutenue par la municipalité, il y a une dizaine d’années, elle ne se concrétise qu’aujourd’hui. Les habitants de Ventabren ont donc développé eux-mêmes un projet de parc solaire de 5 MW correspondant à la consommation des 5000 citoyens de la ville. Ils ont ainsi réalisé le plan d’affaires afin de déposer le permis de construire en 2018.

Aujourd’hui, la motivation observée dans les Bouches-du-Rhône concernant la transition énergétique se propage un peu partout en France.

Dans le Sud-Ouest, le Limousin, en Bretagne, les projets de production d’énergie renouvelable en autoconsommation ne cessent d’émerger. Ils sont portés par des citoyens souhaitant à la fois s’approprier les énergies renouvelables et participer à la transition écologique.