Le métier de viticulteur

Le métier de viticulteur

June 23, 2018 cours et Formations Dégustation Santé 0
sensation vin

Le métier de viticulteur a réellement une place particulière dans l’esprit des gens quand on parle du monde agricole et des personnes qui le composent. Le cliché veut que ‘l’on voit un grand propriétaire terrien, vivant dans un domaine avec une belle maison de maître au centre et qui se balade dans ses vignes, à toucher et tester la densité du raisin afin de savoir s’il est bon à la récolte.

Il est vrai que le viticulteur est un agriculteur particulier, qui est bien souvent un passionné du vin et de son histoire. Beaucoup d’entre-deux, comme les exploitations autour de Beaune, donnent des cours d’œnologie, afin de transmettre et faire connaître leur univers et leur domaine de compétences. Il faut de la précision, de l’expérience, et un gra nd savoir technique afin de pouvoir exercer ce métier millénaire.

Qu’est-ce qu’un viticulteur ?

Il faut bien distinguer vigneron et viticulteur. Le premier est en charge de la vinification alors que le viticulteur ne s’occupe que de la vigne et de la récolte du raisin. C’est un travail toujours en action, qui ne connait pas de temps mort et qui suit le rythme des saisons. Un viticulteur peut hériter ou acheter au début de sa carrière. Dès ce moment, il doit sélectionner les cépages et les terroirs qui lui permettront de produire le meilleur vin.

Les tâches qui lui incombent sont les suivantes :

  • Entretenir les vignes : et cela durant toutes les saisons. Il doit tailler, effeuiller, traiter, palisser, couper des bourgeons. Il peut être aider selon la taille de son exploitation.
  • Vérifier les vignes : il doit arracher les vignes trop anciennes et replanter de nouveaux ceps.
  • Orchestrer les vendanges : il doit superviser et participer aux vendanges. Par respect pour la tradition et la coutume du terroir, la plupart des domaines viticoles français font encore cela à la main.
  • Vérifier la récolte : il doit calibrer, trier et conditionner la récolte.
  • Vendre le raisin : après la vendange et le calibrage, il faut acheminer le raisin vers une cave, une coopérative, un vigneron ou encore un négociant afin de vendre la récolte.

Que faut-il pour être un bon viticulteur ?

Le métier de viticulteur n’est pas un métier uniquement masculin. De nombreuses femmes commencent à faire leur apparition dans la profession. Il n’en demeure pas moins que cela en reste un métier physique pour lequel il faut avoir une condition solide et surtout accepté de travailler de façon irrégulière toute l’année. Vous allez devoir alterner des périodes de calme et des périodes de grandes activités. Toute votre temps de travail va être conditionné par le cycle de la vigne. Il faut que vous acquisissiez des connaissances conséquentes en agronomie et que vous ayez une bonne expérience du terrain.

La viticulture est ne laisse pas de place au hasard, il suffit que le raisin soit récolté quelques jours trop tôt ou quelques jours trop tard, et vous cela peut gâcher la qualité du vin avec une acidité trop marquée.

Si vous prenez des cours d’œnologie chez un viticulteur de Beaune par exemple, vous allez voir qu’il faut être une personne curieuse, patiente, perfectionniste et passionnée pour faire ce métier.