Les élevages bovins en France

Les élevages bovins en France

September 16, 2018 agriculture agro alimentaire 0

La France demeure l’un des acteurs de la filière bovine les plus importants en Europe, malgré un contexte national difficile pour l’agriculture. On distingue les élevages bovins destinés à la production de viande et les élevages laitiers.

Données générales sur la filière bovine en France

Le cheptel français

L’Association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes, ou Interveb, publie régulièrement des rapports sur la filière bovine en France. D’après le rapport publié en 2017 sur les données de 2016, le cheptel bovin français compterait près de 19,25 millions de bêtes. Le cheptel français représente plus de 20% du cheptel européen.

 

La consommation de viande bovine en France

Malgré une baisse de la consommation observée depuis plusieurs années, la viande bovine demeure toujours une des viandes les plus consommées par les Français. La viande porcine, sous toutes formes (charcuterie…), est la viande la plus consommée. Viennent ensuite la volaille et la viande bovine. La viande bovine, que ce soit de bœuf ou de veau, est appréciée pour son apport nutritionnel (riche en fer) mais aussi pour la grande diversité des préparations culinaires possibles (steak haché, bœuf bourguignon, rôti, hachis…).

La France : un des principaux producteurs européens de viande bovine et de lait

La production de viande bovine

Les Etats-Unis sont de loin le premier producteur de viande bovine au monde, avec 11,4 millions de tonnes de viande produites.

Avec 7,8 millions de tonnes de viande bovine produites, l’Europe se place à la troisième place de ce classement international. La France est le premier pays producteur européen avec 1,51 million de tonnes de viande. La France est également le deuxième producteur européen de viande de veaux, après les Pays-Bas.

 

Les principaux élevages français

Il existe deux types d’élevages en France : les élevages laitiers et les élevages allaitants.

 

Les élevages laitiers

Dans ce type d’élevages, les vaches sont élevées pour la production de lait. Le cheptel bovin français comprend 3,79 millions de vaches laitières.

Le lait une fois récolté est ensuite commercialisé, soit sous forme de lait pur, soit transformé (crème, fromage, beurre). Les principales exploitations de vaches laitières sont situées en Bretagne, dans les Pays de la Loire et en Basse Normandie. La race Prim’Holstein est la vache laitière la plus représentée dans les élevages laitiers français.

La grande partie des veaux qui naissent au sein de ces élevages sont destiné à la boucherie, le reste servant au renouvellement des vaches laitières.

 

Les élevages allaitants

Selon les chiffres de 2016 donnés par Interbev, le cheptel français compte 4,04 millions de vaches allaitantes. Les vaches allaitantes ou vaches « à viande » donnent naissance à des veaux qui sont ensuite élevés pour produire de la viande. Les bovins sont élevés et engraissés entre 18 mois et 3 ans en moyenne.

La vache charolaise est la race de vaches allaitante la plus présente. Viennent ensuite la vache limousine et la blonde d’Aquitaine. Il existe également quelques élevages de vaches salers et aubrac.

Les élevages de vaches allaitantes sont principalement situés dans le centre et le sud-ouest de la France : Auvergne, Limousin, Nouvelle-Aquitaine …

La viande est ensuite collectée et transformée par les coopératives agricoles. En Nouvelle-Aquitaine, c’est la coopérative Lur Berri qui s’occupe de la collecte de la viande issue notamment des élevages de Blondes d’Aquitaine.