Quelques bons conseils pour bien mixer en boîte de nuit

Quelques bons conseils pour bien mixer en boîte de nuit

February 10, 2020 Sorties 0

Si vous débutez dans le domaine du DJ et on vous demande de mixer dans un club, vous devez être préparé en sachant exactement à quoi vous attendre. Il faut être prêts à faire face à des outils différents des vôtres, à une foule parfois difficile, à un bruit assourdissant et à une faible luminosité.

Vérification des équipements

Pour tous les DJ, les premières fois en boites de nuit sont toujours difficiles. Vous n’êtes pas le seul. Tout le monde se sent dépassé. Mais avec l’aide de ces conseils, vous aurez quelques longueurs d’avance sur les autres avant même de quitter la loge.

Sachez d’abord qu’en général tous les clubs utilisent un équipement fiable, mais le choix du matériel peut varier d’un club à l’autre.

Comme nous l’explique le patron de Smile Club, aujourd’hui l’industrie est dominée par les équipements Pioneer, et cela, depuis bien longtemps. Depuis que le Pioneer CDJ 1000 a dominé le marché et a fait ses preuves en tant que lecteur robuste, Pioneer est devenu la norme des DJ. Mais ne vous attendez pas à ce que tous les clubs les utilisent.

Les attitudes à adopter

Si vous n’y avez jamais joué auparavant, cela vaut la peine de vous présenter un peu tôt pour vous familiariser avec l’ambiance et l’installation.

Si vous avez l’habitude de simplement laisser vos écouteurs sur votre table de mixage après avoir joué dans votre loge. Assurez-vous donc de rompre avec cette habitude et de les prendre avec vous après avoir fini de vous entraîner. Cela semble un peu évident, mais pendant la précipitation, il est facile de les oublier.

Prenez beaucoup de musique. Comme il a été mentionné précédemment, vous ne pouvez pas compter sur le fait que tous les clubs utilisent le Pioneer CDJ 1000 ou les logiciels qui y sont associés.

Ne vous contentez pas de vous présenter avec une clé USB en espérant lire toutes les pistes directement depuis votre bibliothèque. Prenez aussi votre étui à CD.

Une clé USB de sauvegarde vaut également la peine d’être prise au cas où l’autre arrête soudainement de fonctionner, cela peut toujours arriver.