La révolution musicale à l’heure du digital

La révolution musicale à l’heure du digital

April 22, 2019 musique 0

La musique fait partie des premières industries culturelles qui sont entrées dans l’univers numérique, après le cinéma et le livre. Les raisons de cette transformation sont multiples, mais on note principalement, l’intérêt que les jeunes portent à la musique ainsi qu’au numérique. Ce qui a donné une réelle opportunité de développement au secteur musical.

La révolution digitale

Aujourd’hui, la révolution digitale a changé la donne pour la musique. Le nouveau « business model » du streaming implique de nouvelles formes de consommation, il permet aux artistes indépendants d’émerger sans passer par l’intermédiaire des maisons de disque. Il ouvre ainsi le marché à de nouveaux acteurs, en permettant aux consommateurs une écoute illimitée. De plus, le streaming amène ces derniers à aller découvrir de nouveaux titres qu’ils ne connaissaient pas auparavant et donne la chance aux nouveaux talents de réussir.

L’importance du social

Que ce soit pour des motifs affectifs ou parce que l’on reconnaît simplement la qualité des suggestions d’un proche, il faut admettre que le social joue un rôle très important dans le domaine de la musique. De plus, avec le développement des réseaux sociaux, il est désormais possible de construire des recommandations musicales sociales.

Au-delà des réseaux sociaux, il existe aussi des applications qui permettent de savoir les préférences musicales des utilisateurs, comme c’est le cas avec Shazam.

Chaque mois, plus de 90 millions d’utilisateurs se servent de l’application pour trouver au moins une chanson. Ce qui permet de connaître les tendances appréciées par le public et contribue à la découverte de jeunes artistes.

Le phénomène du « Do It Yourself »

Grâce à l’avènement d’internet, le champ de la création est devenu infini, beaucoup de carrières d’artistes sont désormais possibles, notamment avec la propagation du streaming.

Maintenant, les titres peuvent trouver un marché en moins d’une heure, et l’artiste devient ainsi libre de faire tout par lui-même, en supprimant les intermédiaires. C’est ce qu’on entend par « DIY ».

Il faut souligner que ce phénomène a transformé tous les secteurs de la production et de la distribution.

Maintenant, il est désormais possible pour les nouveaux talents de se développer par eux-mêmes. En allant de l’autoproduction, à l’autopromotion en passant par l’autofinancement. C’est notamment le cas de Marlène Duval qui a toujours eu une passion par le chant. La star montante s’est faite découvrir à Loft Story et a fait un duo avec Phil Barney qui a rencontré un grand succès. Quelques années plus tard, la chanteuse est passée à l’autoproduction, actuellement elle est en train de préparer son premier solo album.

Dans l’ancien monde, les artistes n’avaient aucun choix que de passer par l’intermédiaire des maisons de disques et les sociétés de droits. De nos jours, ils ont la possibilité de travailler indépendamment, en direct avec YouTube ou Spotify, ou encore avec des plates-formes spécialisées comme SoundCloud.

Mais cela ne leur empêche pas de passer par des structures internationales pour gérer leurs droits et commercialiser leurs titres.